lundi 27 octobre 2014

Rouge et Or contre McGill: une 25e victoire de suite!

Pour son avant-dernier match de la saison régulière, le Rouge et Or n'a pas été très menacé dans une victoire de 53-14 contre les Redmen de McGill. Laval demeure donc la seule équipe invaincue au Québec.


Le Rouge et Or a forcé McGill a accorder
un total de 7 touchés de sûreté vendredi
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Mathieu Turgeon

Dominant en défensive, le Rouge et Or a récolté ses premiers points en forçant les Redmen à accorder quatre touchés de sûreté en première demie seulement. Avec deux passes de Hugo Richard lancées à Félix Faubert-Lussier de 17 et 20 verges en plus d’une course de quatre du porteur Guillaume Bourassa, les doubles champions canadiens se sont rapidement forgé une avance de 29-0 à la mi-temps.

Les choses ne se sont pas arrangées pour McGill en deuxième portion de match alors que le festival des touchés de sûreté s’est poursuivi. Les Redmen en ont accordé trois de plus, pour un total de sept. Les quatorze points que les locaux ont ainsi concédés au Rouge et Or égalent le total des points qu’ils ont marqué dans le match.

Boris Bede a ajouté un placement et un simple, Anthony Dufour a capté une passe de 10 verges de Hugo Richard et Christopher Amoah a couru sur huit verges pour un touché pour couronner la récolte de 53 points du Rouge et Or. Au quatrième quart, les Redmen ont tenté une réplique avec deux touchés de Raphael Casey.

Encore des records qui tombent

Personne n'aurait pu prédire que Hugo Richard
battrait autant de records à son année recrue
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Le Rouge et Or a continué sa ré-écriture de livre des records du football québécois vendredi soir, après en avoir brisé cinq la semaine dernière contre Bishop’s.

Lors du match contre les Gaiters, Hugo Richard (19) avait dépassé l’ancien quart-arrière du Rouge et Or Benoît Groulx (18) au niveau des passes de touché. Contre McGill, Richard a lancé trois passes bonnes pour des majeurs, mettant ainsi le compteur à 22, lui permettant de battre le record canadien de 20 passes de Jordan Heather des Gaiters de Bishop’s.

Le quart recrue ne s’est pas arrêté là. Tout près de la marque d’équipe de 2422 verges appartenant aussi à Benoît Groulx, Hugo Richard a ajouté pour 379 verges à sa fiche pour un grand total de 2440 avec un match à jouer à la saison.

En défensive, Vincent Desloges a battu le record de Francesco Pepe Esposito pour les sacs du quart. L’ancienne marque était de neuf dans une saison et avec deux contre McGill, Desloges en affiche maintenant dix.

Lors du prochain match, Félix Faubert-Lussier qui compose un duo d’enfer avec Hugo Richard en 2014 pourrait dépasser Laurent Lavigne-Masse pour les passes captées dans la zone des buts dans une saison. L’actuel et l’ancien joueur sont à égalité avec neuf. Il s’agirait d’un record d’équipe.

La troupe de Glen Constantin terminera son calendrier régulier samedi contre ses éternels rivaux, les Carabins. Le match aura lieu dans l’hostile CEPSUM de Montréal.

vendredi 24 octobre 2014

Rouge et Or : Ne pas se laisser endormir

Au football, l'entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin promet que plusieurs jeunes verront de l'action vendredi soir contre à Montréal lors du duel contre les Redmen de l'Université McGill. Le pilote lavallois ne veut pas que ses joueurs se laissent endormir par la fiche peu reluisante de l'adversaire.

Mathieu Turgeon



Reportage réalisé pour l'Exemplaire, le média-école des étudiants en journalisme de l'Université Laval: 

jeudi 23 octobre 2014

Rouge et Or avant McGill: Rester concentré

Alors que l'équipe sera de passage au domicile des Redmen de McGill vendredi soir, la troupe de Glen Constantin souhaite sortir fort et plus discipliné que lors du précédent duel. Le facteur motivation sera aussi très important en raison de la saison difficile de McGill.

Le Rouge et Or a battu McGill 70-3 il y a un mois
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Mathieu Turgeon

Lorsqu'on écoute Glen Constantin nous parler de la préparation de son équipe pour le duel de vendredi soir, on peut facilement sentir un malaise. Malgré tout, l'expérimenté pilote ne tombe absolument pas dans la complaisance. Il respecte l'adversaire peu importe son rang et sa fiche au classement général.

Vendredi, le Rouge et Or tentera d'être moins indiscipliné que lors de la visite des Redmen au Stade Telus à la fin septembre. Oui, Laval avait gagné 70-3, mais l'équipe avait accordé 172 verges à McGill à cause de son indiscipline.

Pas un match différent

Edward Godin continue d'impressionner à sa
deuxième saison avec le Rouge et Or
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Pour Edward Godin en défensive et Danny Groulx en offensive, que ce soit McGill, Sherbrooke ou Montréal, il n'y a pas de différence.

«La motivation ne change pas, on a toujours le but ultime d'aller à la Coupe Vanier. Peu importe qui est l'équipe, l'important c'est le processus» explique le joueur de ligne défensive Edward Godin. «On fait les efforts sur et hors terrain autant pour McGill que Montréal ou Calgary.

«On veut le momentum, on veut être plus discipliné aussi» souhaite le joueur de ligne offensive Danny Groulx. Il ajoute que l'équipe n'était vraiment pas satisfaite de toutes les pénalités écopées lors de la visite de McGill et qu'avec la séries qui arrivent à grand pas, le momentum sera très important: «On veut embarquer dans les séries avec un avantage [sur les autres équipes]».

Le repêchage de la LCF, ce n'est pas tout de suite

Danny Groulx est dans le top 5 de la centrale
de recrutement de la LCF
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Le colosse de 6 pieds et 6 pouces ne pense pas encore à son après Rouge et Or: «Pour l'instant c'est McGill, après ça c'est Montréal et après les séries. J'aime mieux penser à l'équipe que tout de suite penser à mon repêchage.

Lors de la parution du classement de la centrale de recrutement de la Ligue Canadienne de Football, Groulx pointait au 4e rang et est très apprécié des recruteurs de la LCF.

Lors du dernier match contre Bishop's la semaine dernière, le recruteur des Roughriders de la Saskatchewan ne cachait pas être venu entre autres pour voir Danny Groulx. 

mercredi 22 octobre 2014

Rouge et Or – Gaiters : Victoire et pluie de records

Le Rouge et Or a vaincu le Gaiters de Bishop’s dimanche au stade TELUS-Université Laval par la marque de 64-3. Ce faisant la troupe de Glen Constantin a battu plusieurs records et demeure seule au premier rang de la ligue de football universitaire du Québec.  
Hugo Richard s'est éclaté contre les
Gaiters de Bishop's en brisant deux
records individuels
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Mathieu Turgeon
Impact Campus:
impactcampus.qc.ca/sports/
La machine Rouge et Or n’a pas mis de temps à se mettre en marche avec deux touchés au premier quart. Julian Bailey a d’abord capté le relais de huit verges d’Hugo Richard avant que Maxime Boutin accepte la courte passe de son quart-arrière, qu’il a transformé en jeu de 103 verges. Laval a ajouté deux autres majeurs avant la mi-temps avec des attrapés de 32 verges par Félix-Faubert-Lussier et de neuf verges par Félix Lechasseur.
C’est 33 points que Laval a inscrits en deuxième demie. Antony Dufour a tout d’abord marqué un touché de 102 verges sur un retour de botté d’envoi au troisième quart. Félix-Faubert-Lussier a ensuite réussi son deuxième majeur de la rencontre. Puis Anthony Auclair a accepté une passe de 12 verges d’Hugo Richard dans la zone des buts. Au quatrième quart, Félix Lechasseur a imité Faubert-Lussier avec un deuxième touché bon pour 75 verges. Deux touchés de sûreté ont aussi été accordés par les Gaiters pour faire 64-3.
Sept records battus en un match
Au début de la saison, personne ne s’attendait à ce qu’Hugo Richard performe aussi bien. Dimanche, il a fait tomber à lui seul trois records en plus d’en égaler un autre. La première marque fracassée fut celle des verges par la passe en un seul match fixée par Mathieu Bertrand en 2003. Richard a finalement arrêté le compteur à 506.
Mathieu Bertrand est très fier d'Hugo
Richard et s'attendait à se faire rattraper
Crédit photo: Mathieu Turgeon
« Je ne savais même pas sur le moment!, s’est exclamé le principal intéressé après le match. Je savais seulement à la mi-temps que j’étais proche ». Mathieu Bertrand était heureux de voir Hugo Richard battre sa marque : « Je m’attendais à ce qu’il batte mon record. En plus, il a pris moins de temps que moi pour le faire. On est vraiment chanceux de l’avoir ».
En plus des verges par la passe, le pivot recru a dépassé Benoît Groulx avec sept passes de touché dans un même match. Cette marque est bonne pour un record de la conférence Québec. Richard a également lancé sa 19e passe de touché de la saison, dépassant ainsi l’ancienne marque de Groulx qui était de 18. Il reste encore deux matchs à jouer à Hugo Richard pour battre Jordan Heather qui en avait réussi 20 en 2013.
Anthony Dufour a également battu un autre record en effectuant un retour de 102 verges sur le botté d’ouverture de la deuxième demie. L’ancienne marque était de 82 par Duane John en 2006. Notons également que l’équipe poursuit sa séquence de victoires de suite (24 victoires) ainsi que sa série de victoires à domicile (69 victoires. Les deux séquences sont des records canadiens.
Il reste deux matchs à la saison régulière du Rouge et Or : vendredi prochain à McGill et le 1er novembre au domicile des Carabins de Montréal.

Rouge et Or un jour, Rouge et Or toujours

Les inconditionnels vous le diront : assister aux tailgates du Rouge et Or, c’est comme voir sa seconde famille. Pour les anciens du club de football pour qui c’était journée de retrouvailles dimanche dernier, l’avant-partie avait un quelque chose d’encore plus spécial.
Guillaume Rioux est parmi les plus
récents anciens du Rouge et Or
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Mathieu Turgeon
Impact Campus

Pour Daniel Fleury, ancien demi-défensif et retourneur de bottés de 1995 à 1999, c’était important d’être présent aux retrouvailles. « C’est la base de tout. On a tous bénéficié de l’influence du Rouge et Or. Personnellement, ça m’a beaucoup aidé à me trouver un emploi. Il faut être fier d’où l’on vient », insiste-t-il.
Une affirmation avec laquelle son ancien coéquipier Bernard Gravel est d’accord. « Chaque année, je viens faire mon tour autailgate des anciens. Aujourd’hui, je suis là pour revenir voir mes chums », explique le premier joueur du Rouge et Or à avoir été repêché chez les professionnels en 1998. Sa plus grande fierté ? Avoir été dans les pionniers du programme de football de Laval.
L’ancien demi défensif Samuel Lajoie a joué pour Glen Constantin de 2004 à 2009. Pour lui c’est important de revenir voir les anciens coéquipiers. « On vient voir des amis de longue date qu’on ne voit pas souvent ! Beaucoup de mes anciens coéquipiers sont mes meilleurs amis dans la vie de tous les jours! », exprime-t-il avec beaucoup de fierté. Maintenant retraité du football, il réalise que les relations qu’il a bâties sont plus importantes que tout, même les deux Coupes Vanier qu’il a gagnées.

mercredi 15 octobre 2014

Rouge et Or football : Un bilan de mi-saison très positif

Malgré une fiche de 5 victoires en autant de matchs, le Rouge et Or football est souvent très critique envers ses propres performances. Impact Campus vous remémore les moments les plus importants de la première moitié de saison 2014 de l’équipe de Glen Constantin.
Mathieu Turgeon
Impact Campus: http://impactcampus.qc.ca/sports/


Chaque année, le Rouge et Or de l’Université Laval est parmi les plus dominantes du circuit québécois et canadien. Au-delà des records et des victoires à hauts pointages, plusieurs événements marquent l’entourage de l’équipe. Pour le pire et pour le meilleur.
Pour le pire : Le départ d’Alex Skinner
Alex Skinner #9, lors de la dernière Coupe Vanier
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Il y a un mois, le quart-arrière partant Alex Skinner annonce son départ à ses coéquipiers. Après une pratique sans histoire en vue du premier duel contre les Gaiters de Bishop’s, le pivot ontarien explique aux autres joueurs que cet entraînement était son dernier avec la formation lavalloise.
Il est bon de se rappeler qu’Alex Skinner avait été suspendu pour une durée de trois matchs par l’organisation du Rouge et Or à la suite d’un incident survenu en dehors du terrain. Cette suspension lui faisait donc rater la rencontre hors-concours contre Calgary, en plus des deux premières joutes de la saison régulière. En raison des performances du jeune Hugo Richard, tout indiquait que Skinner serait condamné à jouer les seconds violons pour le reste de l’année.
Il a donc préféré ne pas revenir au jeu, ne perdant ainsi pas son année d’admissibilité. Dès l’an prochain, le quart-arrière à qui il peut rester jusqu’à deux ans de football, pourra offrir ses services à une autre université.
Pour le meilleur : La montée d’Hugo Richard
Le roi Skinner est mort, vive le roi Richard ! Dès sa première performance contre Calgary,
Hugo Richard lors du match contre Concordia
Crédit photo: Mathieu Turgeon
les observateurs ont tout de suite été impressionnés par le jeu de la recrue. Sa principale force ? Son grand calme.
Depuis le début de la saison, l’entraîneur-chef Glen Constantin et le coordonnateur de l’offensive Justin Éthier s’entendent sur une chose : « Hugo Richard est une recrue. On s’attend à des erreurs et c’est correct ». Cette phrase, les amateurs du Rouge et Or l’ont entendue à maintes reprises, entre autres de la bouche de Glen Constantin lors de l’annonce de la confirmation de Richard comme quart-arrière partant.
Hugo Richard semble se diriger tout droit vers ce qui semble être une excellente saison pour une recrue. Jusqu’à maintenant, il a complété 106 des 159 passes qu’il a tentées, pour un très bon pourcentage de 66,7 %. Au total, il a fait voyager le ballon de 1555 verges par les airs. Avec ses douze passes de touché, il est en voie de défoncer l’ancien record québécois de 18 passes détenu par l’ancien Rouge et Or Benoit Groulx (2009).
En plus d’avoir montré la qualité de son bras, le jeune pivot a aussi montré qu’il pouvait courir. En 26 courses cette saison, il a couru pour 161 verges et 6 touchés.
La tenue des vétérans
Boris Bede lors d'un dégagement
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Sans être un événement en lui-même, la tenue de quelques vétérans, en commençant par le botteur Boris Bede, impressionne. En raison de la règle qui dicte qu’un joueur ne peut jouer au-delà de 24 ans, le botteur français terminera son parcours de football universitaire à la fin de la présente saison. Véritable menace pour l’adversaire à chaque match, Bede explique ses performances le plus simplement du monde : « À chaque match, je dois rester concentré pour mettre le ballon entre les poteaux ».
Le duo de porteurs de ballons composé de Maxime Boutin et Guillaume Bourassa terrorise les lignes défensives adverses avec deux touchés chacun. Boutin a couru 39 fois pour 294 verges, une moyenne de 7,5 verges par course. Bourassa a été ralenti par une blessure à une jambe, mais a tout de même couru 32 fois pour 302 verges et une moyenne de 9,4 verges par course.
Il ne reste que trois duels à la saison régulière du Rouge et Or. Dimanche après-midi prochain, les Gaiters de Bishop’s seront de passage au Stade TELUS-UL. Les deux derniers matchs seront sur la route : le 24 octobre à McGill et le 1er novembre à Montréal contre les Carabins.

jeudi 9 octobre 2014

CH: Enfin une victoire en match inaugural

Mercredi soir, le Canadien de Montréal a eu le meilleur sur ses grands rivaux de Toronto par la marque de 4-3. Pour le Tricolore, il s'agit d'une première victoire lors du tout premier match de la saison depuis 2009-2010 (4-3 en prolongation vs Toronto).

Tomas Plekanec a marqué 2 buts contre
les Leafs, dont celui de la victoire
Crédit photo: Jamie Fitzpatrick
Mathieu Turgeon

Après quatre saisons consécutives débutées avec une défaite, le Canadien a réussi à briser sa séquence malheureuse en matchs inauguraux. Les partisans ont eu droit à une rencontre très serrée puisque les deux équipes se sont échangé des buts en alternance du début à la fin.

Montréal n'a mis que 4:42 à déjouer Jonathan Bernier par l'entremise de Max Pacioretty. Toronto a tout de suite répliqué. Moins de quatre minutes plus tard, Nazim Kadri a créé l'égalité et Tyler Bozak a profité d'une pénalité à Alexei Emelin pour donner l'avance aux Leafs après une période.

La deuxième période fut très défensive puisqu'un seul but a été marqué. Tomas Plekanec a ramené les deux équipes au point de départ en faisant 2-2 à 4:34 de la période médiane. Le Canadien a eu le dessus au niveau des tirs 13-7 durant cette période.

Profitant du momentum, la troupe de Michel Therrien a réussi à prendre les devants grâce à l'homme de 72 millions P.K. Subban, assisté des Québécois David Desharnais et Pierre-Alexandre Parenteau. Toutefois, alors qu'il ne restait que 2:19 à faire au match, Morgan Rielly a profité d'une déviation pour déjouer Carey Price. Alors que tout indiquait que l'inauguration de la saison 2014 s'en irait en prolongation, quand Tomas Plekanec a déjoué Jonathan Bernier avec 43 secondes à jouer pour donner la victoires au Bleu-Blanc-Rouge. 

Carey Price a bloqué 24 des 27 tirs dirigés contre lui. Jonathan Bernier a accordé quatre buts sur 32 lancés.

Deuxième match en deux soirs

Dustin Tokarski alors qui évoluait
avec le club-école du CH
Crédit photo: DMighton
Jouant un deuxième match en deux soirs contre les Capitals de Washington, Michel Therrien apportera quelques changements dans sa formation.

C'est Dustin Tokarski qui sera devant le filet du Canadien! Il s'agira du premier départ du jeune gardien en tant que nouvel auxiliaire officiel à Carey Price. Rappelons que le DG Marc Bergevin a échangé Peter Budaj aux Jets de Winnipeg dimanche dernier. 

Travis Moen remplacera Dale Weise sur le quatrième trio avec Manny Malhotra et Brandon Prust.

3 étoiles pour TVA Sports

Il y avait changement dans le monde de la télédiffusion hier. En effet, c'était le premier match du Canadien diffusé par TVA Sports. Malgré quelques bons commentaires, les réseaux sociaux ont quand même eux quelques réticences à ce nouveau joueur, lui donnant la note de trois étoiles sur cinq.

Parmi les bons commentaires, on peut lire que c'est moins pire que ce à quoi on s'attendait! Donc, c'était bien mais ça mérite des améliorations.

Il y a aussi eu de bons commentaires envers l'analyste Patrick Lalime et l'angle des caméras qui semble être plus intéressant.

Parmi les mauvais commentaires, on déplore la «sur-mention» de TVA Sport. Les membres de l'équipes de commentateurs et analystes semblaient avoir la mission de mentionner TVA Sport le plus de fois possible. Patrice Brisebois a aussi été critiqué pour ses commentaires criés et ses phrases non-complètes. 

Des critiques sont aussi allés à Michel Bergeon (French Don Cherry), Renaud Lavoie (semblerait que son ego ne plaise pas à plusieurs) et à la technique parce que le son à connu des problèmes durant la diffusion du match.

Pour ceux qui n'ont pas aimé, le match de ce soir contre les Capitals est à RDS.

mardi 7 octobre 2014

Rouge et Or vs Stingers : « Enfin de l’opposition »

Peu menacé depuis le début de la saison, le Rouge et Or a eu maille à partir avec les Stingers de Concordia, mais s’en est quand même bien sorti avec une victoire de 32-16 dimanche au stade TELUS-Université Laval.
Les «nouveaux» Stingers de Concordia ont donné
une excellente opposition au Rouge et Or
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Mathieu Turgeon
Impact Campus: enfin de l'opposition
Pour la troupe de Glen Constantin, il s’agit de la meilleure opposition rencontrée en 2014. En dépit de la menace, elle demeure malgré tout invaincue en 5 matchs.
Contrairement aux matchs précédents, il n’y a pas eu de massacre ou de rouleau compresseur au premier quart. Hugo Richard a couronné une poussée au sol de Maxime Boutin en franchissant lui-même la verge manquante pour traverser la ligne des buts. Laval a dominé la bataille du positionnement sur le terrain, si bien que les Stingers ont dû accorder un touché de sûreté pour augmenter l’avance lavalloise à 9-0.
Après la deuxième interception contre Hugo Richard en 2014, l’offensive lavalloise s’est remise au travail avec une poussée orchestrée par trois receveurs. Richard a lui-même complété le jeu au sol sur une distance de six verges pour faire 16-0 Laval à la mi-temps.
La deuxième demie fut un peu plus surprenante. Après une passe captée sur 25 verges par Félix-Faubert Lussier pour un majeur et un deuxième touché de sûreté accordé par Concordia, les Stingers se sont réveillés. À la fin du troisième quart, le botteur Keegan Trealor a réalisé un placement de 30 verges. Puis le quart-arrière Colin Sequera s’est faufilé sur une verge en plus de lancer sur deux verges à Daniel Skube, orchestrant une poussée de 13 points au dernier quart seulement.
Avant ces soubresauts des visiteurs, le porteur lavallois Maxime Boutin a marqué un touché avec une course d’une verge, couronnant une excellente rencontre avec 22 courses pour 109 verges.
Satisfait dans la défaite
L'entraîneur-chef des Stingers Mickey Donovan
Crédit photo: Mathieu Turgeon
L’entraîneur-chef des Stingers Mickey Donovan n’avait pas du tout l’air déçu après le match. Il semblait très satisfait de la performance de ses joueurs : « Nous voulions jouer 60 minutes et c’est ce que nous avons fait. Nous devons apprendre de nos erreurs et travailler sur les petites choses qu’on peut arranger ».
Le quart-arrière partant François Dessureault n’a pas joué longtemps, légèrement blessé après un dur contact avec Edward Godin du Rouge et Or. « François aurait pu continuer à jouer. On ne voulait pas risquer d’aggraver sa situation. Colin Sequeira l’a relevé et a très bien fait », a expliqué Donovan.
Une semaine de relâche qui arrive à point
La semaine prochaine, le Rouge et Or fait relâche de match. Les joueurs auront deux pratiques mercredi et jeudi, mais pourront profiter d’une bonne semaine de repos, la bye week. Cette courte trêve arrive au bon moment pour les joueurs qui pourront bien entendu récupérer, mais aussi soigner quelques bobos.
Le Rouge et Or a récolté 367 verges au total contre
seulement 201 pour Concordia
Crédit photo: Mathieu Turgeon
Chez les blessés, notons le porteur de ballon Guillaume Bourassa (ischiojambier), le joueur de ligne offensive Danny Groulx (cheville) et le joueur de ligne défensive Brandon Tennant (orteil). Sans espérer un retour de tout le monde, Glen Constantin pourrait bien revoir quelques gros noms de retour au jeu lors du prochain match dans deux semaines.
Un bilan de « mi-saison » positif
Selon Glen Constantin, le point le plus positif à retenir, c’est la constance de l’unité offensive de Justin Éthier. Le coordonnateur offensif a vanté le calme du jeune pivot offensif : « Il démontre de bonnes choses. Je suis particulièrement content de sa réaction après un mauvais jeu ou un revirement. Sa confiance ne s’ébranle pas ».
Il ne reste que trois matchs à la saison régulière. Le Rouge et Or recevra Bishop’s dans deux semaines, puis visitera McGill le 24 octobre. L’équipe terminera son calendrier à Montréal dans l’hostile CEPSUM le 1er novembre.