lundi 17 novembre 2014

Une défaite fatale pour certains

Pour plusieurs joueurs du Rouge et Or, la défaite contre les Carabins en finale québécoise signifie plus que la fin de la saison 2014. Certaines carrières de football universitaires se sont terminées samedi.

Le botteur Boris Bede a vu sa carrière universitaire
se terminer dans la défaite contre MTL
Crédit photo: Mathieu Turgeon





















Mathieu Turgeon
Impact Campus

Évidemment, aucun des finissants n’aurait souhaité terminer leur parcours de cette façon : « C’est difficile de terminer sa carrière avec une défaite à la maison », a expliqué le joueur de ligne offensive Danny Groulx. Celui qui est parmi les favoris du prochain repêchage de la LCF gardera un souvenir immuable de son passage avec le Rouge et Or : « J’ai passé de très belles années ici. J’ai gagné deux Coupes Vanier ».

Le joueur de ligne offensive Jean-Alexandre Bernier affirme que son séjour à Laval l’a transformé : « Je suis rentré un jeune et j’en ressors un homme ». Pour lui, le Rouge et Or est une famille et il sera difficile de tourner la page.

Joueur de centre, Karl Monjoie n’avait pas de mots après le match. Pour lui comme pour les autres, la défaite était difficile à digérer : « Je joue au football depuis que j’ai douze ans. C’est affreux de finir comme ça. » Malgré les trois Coupes Vanier, Monjoie aurait souhaité « terminer le mandat » et gagner un dernier titre.

Né en France, le botteur Boris Bede a aussi vu sa carrière prendre fin contre les Carabins. Bien que son futur professionnel ne soit pas encore fixé, il a adoré venir jouer ici : « Québec est très accueillant. Le programme est excellent et le Rouge et Or est une famille qui ne peut que gagner ». LCF, NFL ou Europe, c’est encore flou pour Bede. Une chose est sûre, il va se préparer pour le prochain niveau et à ses dires : « Je vais tout faire pour y arriver ».


Glen Constantin l’a toujours dit : « À Laval, on ne forme pas seulement des joueurs de football, on forme des individus ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire